OVNI d’Ivan Viripaev / Les Encombrants – création dec. 2019

theatredijonbourgogne
 
 
 
 
 
au programme
du 9 au 13 décembre 2019
au Théâtre Mansart
Crous de Dijon
 
 
 
 
OVNI d’Ivan Viripaev
Traduction Tania Moguilevskaia et Gilles Morel
Mise en scène Etienne Grebot & Frédérique Moreau de Bellaing
Avec : Mathieu Dion, Etienne Grebot, Frédérique Moreau de Bellaing, Emmanuelle Veïn et Valentin Clerc dans le cadre de DIESE
Assistante à la mise en scène : Morgane Huguenin
Scénographie et construction décor : Florent Gautier
Régie plateau : Sébastien Mas
Création lumières : Julien Barbazin
Création Vidéo : Thomas Bart
Création sonore : Sébastien Mas

Production Cie Les Encombrants – décembre 2019
Coproduction : CDN Dijon Bourgogne, Théâtre d’Auxerre (89), Théâtre Mansart Dijon.


© Journal Diversions

NOTE DE MISE EN SCENE
« Le principe de base est que tout se fera à vue. Une sorte de reconstitution du documentaire que voulait réaliser Viripaev. Chaque comédien(ne) jouera deux personnages et se transformera en direct. Pour chaque scène nous installerons un dispositif différent. Ce changement de décor, d’ambiance, se fera pendant la diffusion d’une extrait audio et/ou vidéo de l’interview faite par Viripaev en VO. Pendant le déroulé d’un témoignage, les autres comédien(ne)s manipuleront, exécuteront les différents effets nécessaires à la scène (lumières, mouvements, vidéo) L’idée érant d’arriver à rendre parfaitement crédible un récit que l’on nous démontre factice.
Nous souhaitons également travailler des effets scéniques sensoriels, (visuels, optiques et sonores pur surprendre le spectateur à travers des sensations organiques. Par ces effets « magiques » nous souhaitons l’amener à vivre un trouble intérieur, le faire douter de ce qu’il vient de vivre, de sorte qu’il se trouve lui-même physiquement perturbé comme les témoins de notre histoire.
Tout cela n’est sans doute que des histoires.
Mais c’est pour cela que nous faisons du théâtre, pour raconter des histoires.
Et c’est pour cela que nous y allons, pour en écouter.
Comme dit Peter Brook, dans
Points de suspensions, pour faire du théâtre, nous avons besoin d’une foule sur la scène et d’une foule dans la salle – et, au sein de cette foule sur la scène, d’individus qui offrent leurs vérités les plus intimes aux individus qui peuplent ce public, qui partagent une expérience collective. »
Frédérique Moreau de Bellaing & Etienne Grebot

henschel

 

Ce contenu a été publié dans A voir, En France, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

24 841Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress