VUE SUR LE TEATR.DOC MOSCOU – Marseille

teatr.doc Moscou

TEATR.DOC Moscou

 

27 septembre 2012

CONFERENCE organisée
par le Théâtre de la Cité Marseille
à l’Equitable Café
54 Cours Julien
Marseille 6ème

Par cette lecture/conférence, Gilles Morel nous ouvre les portes d’un lieu indépendant et alternatif dédié depuis sa création en 2002 au « théâtre documentaire ».

 

C’est un collectif artistique sous l’égide des deux auteurs de théâtre, Elena Gremina et Mikhail Ougarov, qui a ouvert le TEATR.DOC, centre de la pièce nouvelle et sociale. En dix ans, ce mouvement « documentaire » n’a cessé de prendre de l’ampleur en contaminant aussi bien le théâtre institutionnel russe que le cinéma d’auteur, en expérimentant de nouvelles façons de jouer, d’écrire et de mettre en scène.
Il s’oppose avec force au théâtre de divertissement qui prolifère sur les scènes institutionnelles en Russie. A travers différentes techniques de récolte des témoignages, leurs projets abordent les sujets brûlants et hautement conflictuels de la société russe en recomposition brutale ainsi que les tragédies qui ont marqué son histoire récente : guerre en Tchétchénie, conditions de vie dans la capitale des immigrés des ex-colonies, toxicomanie, naufrage du sous-marin « Koursk », prise d’otage dans l’Ecole à Beslan, corruption et malversation dans la haute administration, conditions de détention dans les prisons, répression politique en Biélorussie…
Face à la dérive autoritaire et répressive du pouvoir en place, l’engagement politique du Teatr.doc se précise dans deux récentes créations comme Une heure dix-huit minutes (2010) ; Deux dans ma maison (2011) qui ont largement tourné en Europe.
La dernière création du Teatr.doc, BerlusPoutine (adaptation de «L’anomalo bicefalo» de Dario Fo), a été jouée le 14 mai dernier sur la place publique comme la prolongation du mouvement d’occupation citoyenne contre le pouvoir connu sous le nom Occupy Abai. Et les jeunes leaders d’opposition arrêtés en décembre au cours d’une manifestation et maintenus en détention pendant 15 jours ont été, au lendemain de leur libération, invités au Teatr.doc pour partager avec le public leur expérience sous la forme d’un « théâtre du témoin réel ».
« Le récit de ces quatre personnes déterminées, explique M.Ougarov, était plus fort que n’importe quel spectacle. Aujourd’hui, l’événement dont nous devons témoigner, c’est l’éveil de la conscience civique. »

Ce contenu a été publié dans A propos, A voir, En France, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

24 817Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress