THE GAAGA (LA HAYE) de Sasha Denisova – création Boston 2023

The Gaga / La Haye
 
 
 
 
 
du 02 au 18 juin 2023
Arlekin Players Theatre
au Beat Brew Hall – Boston
 
 
 
 

THE GAAGA [LA HAYE]
texte et mise en scène Sasha Denisova (2023)
co-mise en scène Igor Golyak
traduction Polina Dubovikova, Theresa Lang
avec Jeremy Beazlie, Boris Berdnikov, Irina Bordia, Daniel Boudreau, Jenya Brodskaia, Darya Denisova, Polina Dubovikova, Taisiia “Taya” Fedorenko, Anne Gottlieb, Dev Luthra, Robert Pemberton, Michael Sáenz, Garrett Sands, Julia Shikh, Misha Tyutyunik, Irina Vilenchik, Ilia Volok, Robert Walsh
scénographie Irina Kruzhilinia
musique Jacek Jędrasik, Szymon Orfin
costumes David R. Gammon
création lumières Kevin Fulton
création vidéo Eric Dunlap
création son Brendan F. Doyle
chargée de production Sara Stackhouse

the_gaaga
@ Irina Danilova 2023

SASHA DENISOVA
Née en Ukraine. Dramaturge, metteuse en scène, romancière, scénariste. Diplômée de la faculté de philologie de l’université Shevchenko de Kyiv. Ecrit plus de 30 pièces documentaires et met en scène plus de 25 spectacles d’abord au TEATR.DOC MOSCOU, où elle a pour professeurs Mikhaïl Ougarov, Elena Gremina et Elena Kovalskaya (Liubimovka).

24 février 2022, le jour même du début de l’invasion russe, sa pièce “Hermione” (écornant le président russe, la guerre d’annexion en Ukraine et le comportement de l’intelligentsia au service d’un état criminel) inscrite, depuis sa création en février 2021, au programme du prestigieux THEATRE DES NATIONS de Moscou est retirée de l’affiche par le directeur artistique du lieu, l’acteur Evgueni Mironov.

Je suis partie aussitôt, j’ai tout quitté, en une minute la Russie a cessé d’exister pour moi. Elle est devenue à jamais un ennemi, un pays qui bombarde ma mère et à qui on ne peut pas pardonner tous les morts ukrainiens et les crimes contre mon peuple.

Elle trouve refuge à Varsovie où elle rejoint l’homme de théâtre lui aussi barré des scènes moscovites, le désormais polonais IVAN VIRIPAEV. Elle reçoit le statut d’artiste à risque (AR)-UNESCO, actuellement en résidence à Barcelone.

Pendant ces mois [d’exil], j’ai réfléchi à ce qui pourrait nous donner de l’espoir, à moi et à ceux qui ont fui la guerre et qui espèrent la victoire. Un procès de Poutine et de son gouvernement était la plus grande attente.

Igor Golyak m’a contactée pendant cette période pour discuter d’un projet aux Etats-Unis qui soit en lien avec la guerre. Lui et moi sommes nés à Kiev et parce qu’il était particulièrement important pour moi de mener un tel projet, j’ai immédiatement accepté. C’est très intéressant pour moi de travailler avec une troupe qui comprend des acteurs de différentes écoles et langues, et très inspirant de pouvoir pratiquer les technologies utilisées dans les dernières performances d’Igor.

Dans la pièce GAAGA, Poutine et sa bande sont déjà assis dans une prison de La Haye en attendant leur punition. Ils discutent du fait qu’on leur donne des saucisses OGM à la cantine de la prison et comment éviter un procès. Ils commencent à se trahir et à chercher à qui s’en prendre. Le KGBiste Patrouchev s’extasie toujours sur les oies de guerre ukrainiennes pulvérisant des virus. L’oligarque Kovalchouk cite Pouchkine. Simonian nie avoir appelé au largage de la bombe atomique. Kadirov pleure en se souvenant de sa Ferrari. Matvienko boit tranquillement. Choïgou rêve de retourner pêcher dans la taïga. C’est une comédie noire où les criminels de guerre ont l’air pathétiques et ridicules. Ils sont condamnés à un procès et à la pire des peines par une Ukrainienne dont la maison a été bombardée. Dans son fantasme d’enfance, de redoutables tyrans, voleurs et corrompus deviennent des personnages du miroir. Le procès commence – des images documentaires de Boucha, Irpin et Marioupol sont projetées. Il n’y aura aucune pitié et chacun d’eux est voué à son enfer personnel.

La satisfaction, l’espoir d’un procès équitable et d’une juste peine sont le message principal de la pièce.

Sasha Denisova, dramaturge

the_gaga_cash
 
 
 

Presse

Dossier création

  • THE GAAGA – au Beat Brew Hall du 02 au 18 juin 2023

Autres créations 2023 texte Sasha Denisova


 
 
LA HAYE
traduction du russe
par Tania Moguilevskaia
et Gilles Morel

 

Ce contenu a été publié dans A voir, aux USA, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

34 354Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress